Sophie Métadier

Députée d'Indre-et-Loire
3ème circonscription 

19 AVRL. 2022

UN PONT VOLANT ENTRE TOURS ET LOCHES

Ce dimanche, j'ai assisté, ébahie, à la pose, par grutage, du nouveau pont-rail en béton (qui vient remplacer le vieux pont métallique qui datait de 1878) sur la ligne de train Tours <-> Loches. Une manœuvre spectaculaire et très minutieuse, brillamment réalisée par les agents d'Eurovia et de la SNCF.

Au cours de mes échanges, ce fut l'occasion de rappeler les enjeux majeurs pour les usagers induits par la modernisation de cette ligne :

Ces points, pour lesquels je porterai une attention toute particulière, profiteront, je l'espère, aux travailleurs et aux étudiants du sud Touraine et du Val de l'Indre qui pourront alors se rendre plus fréquemment, rapidement et à moindre coût, sur leur lieu de travail ou leur établissement scolaire. Autre point positif, et non des moindres, la D943 sera inévitablement moins engorgée de voitures.

Dans le cadre de la modernisation de cette ligne, SNCF Réseau a profité du week-end de Pâques pour effectuer ces travaux qui imposent la fermeture complète de la circulation des trains sur la ligne enjambée. En effet, ce pont-rail permet le franchissement de la ligne Tours-Bordeaux. À noter que cette fermeture a été anticipée trois ans à l'avance.

La ligne Tours <-> Loches constitue un rouage essentiel de l'étoile ferroviaire tourangelle. En raison de son ancienneté, d'importants travaux sont en cours depuis novembre 2021, comme le remplacement des traverses et des rails sur la majeure partie du tracé, nécessitant sa fermeture. Sa remise en service est prévue le 1er juillet 2022.

Un dimanche matin aux côtés de Pierre LOUAULT, sénateur d'Indre-et-Loire, de Francesca ACETO, directrice territoriale Centre-Val de Loire de SNCF Réseau, de Philippe FOURNIÉ, vice-président de la Région Centre-Val de Loire et du président de l'Association de Développement des Transports Collectifs en Touraine, Jean-Marie BEAUVAIS.

En plus du volet sécuritaire, cette modernisation permettra de supprimer les limitations de vitesse à 60 km/h, et donc d'atteindre les performances d’avant 2006, soit 100 km/h sur la portion Joué-lès-Tours - Montbazon.

Les caractéristiques du nouvel ouvrage d’art :

Les travaux de modernisation de la ligne Joué-lès-Tours - Loches sont financés à 100% par la Région Centre-Val de Loire, pour un montant de 36 millions d’euros, dans le cadre du contrat de plan Etat/Région Centre-Val de Loire.

 

Mentions légales
Données personnelles et cookies
© 2022 Sophie Métadier
Tous droits réservés