Sophie Métadier

Députée d'Indre-et-Loire
3ème circonscription 

14 FEV. 2022

LE VÉLO, UN ATOUT

J'ai eu la semaine dernière deux belles occasions de parler vélo, mobilité, santé, économie et transition.

À l'Assemblée nationale, en commission Développement Durable, lors d'une table ronde sur les enjeux de sécurité liés au partage de la voirie pour les mobilités douces.

À Ville de Tours, pour le 22ème congrès de la FUB, la Fédération des Usagers de la Bicyclette.

Depuis quelques années, l''usage, ou plutôt les usages du vélo, ne cessent d'augmenter, que ce soit pour les loisirs, pour la pratique sportive, pour aller au travail ou pour le travail.

Faire du vélo offre de nombreux avantages, notamment pour les petits trajets. Le problème de la mobilité, et des inégalités inhérentes, est souvent au cœur des réflexions de nos établissements de coopération intercommunale et des actions des régions.

J'ai interrogé les auditeurs sur le "vélotaf", un terme plutôt urbain, que l'on aimerait voir se développer au-delà des périphériques. Le vélotaf, c'est effectuer à vélo le trajet depuis son domicile jusqu'à son lieu de travail. Plus de panne de voiture, pas de grèves des transports publics ou d'embouteillages quotidiens ; la santé en plus !

Dans les zones rurales et périurbaines, la majorité des déplacements quotidiens se font en voiture. C'est un constat, tout comme le manque d'alternatives à la voiture. Le vélo est une des alternatives, qui plus est écologique ; La moitié des déplacements fait moins de 5 km dans les territoires peu denses : une distance idéale à vélo. L’argument est renforcé par la croissance des vélos à assistance électrique (VAE) qui « aplanissent les reliefs et raccourcissent les distances".

La sécurité des déplacements et les aménagements cyclables sont une des clés du développement du vélo au quotidien.

Voir la vidéo complète de la table ronde.

Au congrès de la FUB, j'ai retrouvé avec plaisir le Collectif Cycliste 37.

Des sujets de fond ont été abordés comme l'émergence d'une véritable économie du vélo, avec à la clé de nombreux emplois.

La place de l'insertion a été au cœur de l’atelier auquel j'ai participé. Avec des exemples dynamiques et positifs, comme la création du chantier d'insertion "Estime" à Lyon, porté par Velogik, en vue de préqualifier des personnes éloignées de l’emploi à la maintenance vélo, avant de les orienter vers des parcours intégrant formation et recrutement sur les métiers de mécaniciens cycles.

Participants de la table ronde sur les enjeux de sécurité liés au partage de la voirie pour les mobilités douces :

 

Mentions légales
Données personnelles et cookies
© 2022 Sophie Métadier
Tous droits réservés