Sophie Métadier

Députée d'Indre-et-Loire
3ème circonscription 

02 FEV. 2022

INDEX MONDIAL DE PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS

Ce matin, j'ai assisté avec intérêt à la présentation par l'association "PORTES OUVERTES" de "l'index mondial de la persécution des chrétiens".

Un exposé clair sur la situation, qui m'a permis de prendre connaissance du sujet. J'ai écouté également le pasteur Youssef Ourahmane, qui a fait un focus sur la situation en Algérie.

L'index définit la notion de chrétien comme "toute personne qui s’identifie à la personne du Christ, et/ou appartient à une communauté chrétienne telle qu’elle est définie dans le credo historique de l’Église ou Symbole des apôtres".

L’Index se penche ainsi sur la situation de quatre catégories de chrétiens, qui peuvent subir une persécution différente dans le même pays :

  1. Les communautés historiques et traditionnelles (catholiques, orthodoxes, protestants);
  2. Les communautés non traditionnelles (baptistes, évangéliques, pentecôtistes…);
  3. Les chrétiens expatriés dont la situation diffère souvent de celle des autochtones;
  4. Les convertis issus d’un autre arrière-plan religieux, souvent contraints de vivre leur foi en secret, et parfois non rattachés à une dénomination d’église.

DEUX TYPES DE PERSÉCUTION

Pour Portes Ouvertes, la persécution des chrétiens est entendue au sens usuel du terme. L'association définit la persécution contre les chrétiens comme "toute hostilité à l’égard d’une personne ou d’une communauté motivée par l’identification de celle-ci à la personne de Jésus-Christ".

La persécution peut prendre la forme d’actes violents mais aussi de discriminations et d’un climat d’intolérance vécus au quotidien :

  1. La persécution marteau : elle consiste en une violence physique et matérielle soudaine et brutale (meurtres, viols, enlèvements, passages à tabac, attaques d’églises…). Il s’agit souvent de celle qui est la plus choquante, chiffrable et manifeste pour les médias.
  2. La persécution étau : cette forme de persécution est moins visible mais a souvent un impact plus néfaste et durable. Il s’agit d’une discrimination faite de rejets, d’oppression discrète, de déni des droits, d’exclusions… Subie au quotidien, elle finit par ostraciser les chrétiens en touchant tous les domaines de leur vie :
    • La vie privée : quelle liberté de pensée et de conscience ou de changer de religion?
    • La vie familiale : comment vivre sa foi chrétienne au sein de sa famille pratiquant une autre religion?
    • La vie sociale : comment réagit la communauté où vivent les chrétiens ? (Discriminations à l’emploi, à l’éducation, à l’accès au soin ; pressions vestimentaires…).
    • La vie civile : les lois garantissent-elles la liberté religieuse ?
    • La vie ecclésiale : quelle liberté de construire et de faire reconnaitre légalement une église, ainsi que d’organiser des cérémonies et des activités religieuses ?

Un débat très intéressant, et une problématique qui ne concerne malheureusement pas que la foi chrétienne, mais aussi les autres croyances.

Plus d'infos sur www.portesouvertes.fr

 

Mentions légales
Données personnelles et cookies
© 2022 Sophie Métadier
Tous droits réservés